Sitemap

Navigation Rapide

Chargement du lecteur audio…

L'Agence spatiale européenne (ESA) a finalement décidé de doter la sonde Mars Express d'une mise à jour logicielle.Il a fonctionné sur un système d'exploitation vieux de 20 ans pendant tout ce temps, et l'organisation a pensé qu'une mise à jour pourrait augmenter ses chances de découvrir les secrets de la planète rouge.

Avec sa sonde d'eau conviviale, le Mars Advanced Radar for Subsurface and Ionosphere Sounding (MARSIS), la mission de Mars Express est de découvrir des secrets cachés sous la surface de Mars, en apprenant sa composition, etc.Plus important encore, il essaie de trouver de l'eau et, par extension, de la vie sur Mars.Il a déjà trouvé de l'eau (s'ouvre dans un nouvel onglet), mais il reste encore du travail à faire.

Nos amis de Tom's Hardware (ouvre dans un nouvel onglet) ont attiré notre attention sur la nouvelle et nous ont indiqué le blog de l'ESA (ouvre dans un nouvel onglet), où Carlo Nenna, l'ingénieur logiciel d'Enginium chargé de la mise à niveau, note qu'ils "ont fait face à un nombre de défis pour améliorer les performances de MARSIS.Il dit que ce n'est pas le moindre parce que "le logiciel MARSIS a été conçu à l'origine il y a plus de 20 ans, en utilisant un environnement de développement basé sur Microsoft Windows 98".

Giovanni Picardi, chercheur principal MARSIS à l'Université de Rome, a déclaré que "MARSIS peut contribuer à comprendre la géologie de Mars grâce à l'analyse de la morphologie de la surface et du sous-sol." Il note que grâce à "une analyse détaillée des données de l'instrument, nous pouvons également obtenir précieuses indications sur la composition des matériaux.

MARSIS utilise un sondeur radar et un altimètre à basse fréquence et à impulsions limitées (ouvre dans un nouvel onglet) avec des capacités de pénétration du sol pour effectuer ce travail critique, et j'ai du mal à imaginer faire un travail aussi important avec un ancien système d'exploitation semblable à Windows 98.Même une version super sur mesure, approuvée par l'ESA, serait gênante lorsque vous êtes habitué aux systèmes d'exploitation d'aujourd'hui (ouvre dans un nouvel onglet), malgré Windows 8 (et que Dieu les aide s'ils ont opté pour Vista).

La récente mise à jour de la sonde est due à l'équipe d'Andrea Cicchetti.Elle est PI adjointe MARSIS et responsable des opérations à l'INAF, qui a déclaré que la mise à niveau était un moyen de "pousser les performances de l'instrument au-delà de certaines des limitations requises au début de la mission".

Nenna et l'équipe de l'INAF ont travaillé sur le nouveau système d'exploitation, qui affine non seulement la réception du signal, mais également la manière dont MARSIS traite les données, afin d'améliorer la qualité et la quantité des données renvoyées au contrôle de mission.

La mission a eu plusieurs extensions, et en ce moment, ils travaillent jusqu'au 31 décembre 2022 (ouvre dans un nouvel onglet), alors j'espère que cette dernière mise à jour du système d'exploitation pourra leur donner un petit coup de pouce avant de devoir demander une autre extension. . ou MARSIS est finalement mis hors service (ouvre dans un nouvel onglet).

Toutes catégories: Nouvelles